Monde

Des batteries défectueuses provoquent un incendie dans une usine Samsung

Par

le

Un incendie s’est déclaré dans une usine chinoise qui a fourni des batteries pour les Samsung Galaxy Note 7, propices aux explosions.

Mercredi matin, un incendie s’est déclaré dans une usine chinoise qui a fourni des batteries pour les Samsung Galaxy Note 7, elles-mêmes déjà propices aux explosions.

Samsung SDI, fournisseur de batteries pour le défunt flagship de la marque coréenne, a déclaré qu’un «petit incendie» a éclaté dans l’usine dans le district de Wuqing, une subdivision de l’ouest de la municipalité de Tianjin en Chine, mais que ce dernier a rapidement été maîtrisé. Personne n’a été blessé dans l’incident, selon la presse locale.

La raison de l’incendie n’était pas immédiatement connue, selon le rapport, mais les pompiers ont par la suite déclaré que les matériaux ayant pris feu étaient des batteries au lithium-ion et des produits à moitié assemblés.

Un total de 110 pompiers et 19 camions ont été envoyés sur les lieux après que l’incendie a été signalé à 6 heures du matin. Les photos diffusées sur les réseaux sociaux chinois ont montré des panaches de fumée noire s’élevant d’une usine qui, selon les utilisateurs, était exploitée par Samsung SDI.

Les responsables locaux de la protection de l’environnement sont arrivés vers 16 heures pour surveiller la qualité de l’air en cas de pollution possible, a indiqué Sina.com.cn.

Shin Yong-doo, porte-parole de Samsung SDI, a déclaré à Bloomberg que l’incendie s’est produit dans un dépôt de déchets et non dans une installation de production. Cela n’a pas affecté la production, a-t-il ajouté.

Samsung SDI, affilié à Samsung Electronics, est l’un des deux fournisseurs de batteries pour le défunt Galaxy Note 7.

Les téléphones ont été sous le feu après de multiples rapports d’explosions causées par la surchauffe de leurs batteries. Samsung a suspendu les ventes du Galaxy Note 7 en septembre et a annoncé un rappel mondial. La société a définitivement mis fin à la production de son flagship en octobre

Samsung Electronics a déclaré le mois dernier que la fabrication des batteries et les défauts de conception étaient à l’origine de la surchauffe.

Samsung SDI a déclaré ce mois-ci qu’elle avait investi environ 150 milliards de won (120 millions d’euros) en sécurité et que ses batteries seraient probablement utilisées dans le prochain modèle de smartphone de Samsung Electronics.

Basé à Yongin, en Corée du Sud, Samsung SDI compte cinq usines de production à Hefei, Suzhou, Wuxi, Xian et Tianjin.