Science

La découverte d’un dinosaure pourrait expliquer pourquoi les oiseaux ont des becs

Par

le

Des paléontologues ont découvert que le Limusaurus inextricabilis, un dinosaure qui est un lointain ancêtre de l’oiseau moderne, pourrait expliquer pourquoi les oiseaux ont des becs.

Des scientifiques ont découvert une espèce de dinosaure qui passe d’un bébé carnivore à dents pointues à un adulte herbivore avec peu de dents. Cette découverte pourrait expliquer pourquoi les oiseaux que nous connaissons actuellement ont des becs.

Les paléontologues ont constaté que dans un groupe de 13 squelettes fossilisés du dinosaure Limusaurus inextricabilis, les plus jeunes avaient une mâchoire pleine de dents pointues, mais plus les animaux étaient âgés, moins ils en avaient. Le spécimen le plus âgé avait 10 ans selon l’étude publiée dans la revue Current Biology.

Le Limusaurus inextricabilis a été découvert dans la province du Xinjiang, en Chine. Cette espèce pouvait atteindre environ 2 mètres de longueur de la pointe à la queue, et a montré plusieurs changements de développement en vieillissant, ce qui soutient la théorie qu’il est devenu végétarien plus tard.

«L’adulte a un bec, des pattes très faibles sans grandes griffes, et il avait des roches dans son estomac comme chez les oiseaux qui mangent des céréales et des plantes»
, a déclaré le co-auteur de l’étude, James Clark, un biologiste à l’Université George Washington aux Etats-Unis.

Il a été difficile de dire au départ si les dinosaures ont effectivement subi un changement de développement spectaculaire à mesure qu’ils vieillissaient, ou si les petits et grands squelettes étaient réellement de différentes espèces, a écrit dans un communiqué l’auteur de l’étude, Shuo Wang, de la Capital Normal University à Pékin.

« Initialement, nous avons cru que nous avions trouvé deux dinosaures ceratosauriens différents de la région de Wucaiwan, l’un denté et l’autre sans dents, et nous avons même commencé à les décrire séparément », dit Wang.

Une analyse plus approfondie a confirmé que les dinosaures étaient en effet de la même espèce, et avaient juste perdu leurs dents.

Les scientifiques ont analysé les fossiles des dinosaures pour voir ce qu’ils avaient mangé. Ils ont utilisé l’analyse des isotopes stables, qui peut servir à montrer des traces révélatrices du régime alimentaire des animaux, car les carnivores et les herbivores ont tendance à avoir des ratios différents de certains isotopes dans leurs os.

Ils ont comparé les jeunes et les vieux dinosaures avec une espèce carnivore de dinosaure trouvée sur le site, un membre de la famille des Tyrannosaures, et un dinosaure herbivore sur le site, un sauropode. Le plus jeune Limusaurus inextricabilis avait une composition osseuse davantage similaire à celle du tyrannosaure, tandis que les plus anciens étaient plus semblables au sauropode. D’abord omnivore, le dinosaure devenait donc exclusivement herbivore et n’avait ainsi plus besoin de ses dents. Une hypothèse confirmée par des analyses chimiques.

Une telle transformation est rare parmi les animaux, bien que certains encore vivants aujourd’hui, tels que l’ornithorynque, perdent aussi leurs dents lorsqu’ils mûrissent. Cette étude pourrait expliquer que les espèces d’oiseaux modernes ont désormais un bec à la place de dents.

Articles recommandés