Monde

Le Japon va envoyé dans l’espace son robot parlant

Par

le

Un petit robot parlant construit au Japon est sur le point de faire un pas de géant dans l’espace.

Kirobo – un humanoïde « astronaute robot » qui peut discuter avec les êtres humains dans l’espace et sur ​​le terrain – devrait partir vers la Station spatiale internationale le 4 août.

Une fois à bord du laboratoire orbital, Kirobo prendra part à la première conversation robot/homme dans l’espace, d’après les responsables du projet.

« La Russie a été le premier pays à aller dans l’espace extra-atmosphérique, les Etats-Unis ont été les premiers à aller sur la lune, nous voulons que le Japon soit le premier pays à envoyer un robot astronaute dans l’espace capable de communiquer avec les humains», a déclaré Yorichika Nishijima, manager du projet Kirobo.

Le nom de Kirobo provient d’une combinaison du mot japonais pour l’espoir « Kibo », et le mot « robot ». Les responsables du projet ont choisi le nom parmi plus de 2452 candidatures soumises par les fans intéressés par le projet. Le module japonais de la station spatiale – appelé le laboratoire Kibo – est également nommé pour «l’espoir».

Le robot est équipé de la technologie de reconnaissance vocale, traitement du langage naturel, reconnaissance faciale, un appareil photo, reconnaissance des émotions et la capacité de parler japonais.

Le robot de 34 centimètres est passé par une série de tests d’apesanteur et de sécurité avant obtention de l’autorisation pour le lancement.

Kirobo doit s’exprimer pour la première fois dans l’espace en Août ou Septembre, mais il faudra attendre quelques mois de plus avant que Kirobo ait sa première vraie conversation. L’interlocuteur du robot, Koichi Wakata, un astronaute vétéran japonais ne sera pas arriver à la station spatiale avant Novembre ou Décembre. Kirobo et Wakata devront parler pour la première fois en Décembre de cette année, et Kirobo reviendra sur Terre en Décembre 2014.

«Je veux aider à créer un monde où les humains et les robots peuvent vivre ensemble», a dit Kirobo lorsqu’on lui a demandé quel était son rêve.

Les ingénieurs et scientifiques du projet ont également développé un deuxième robot de communication (connu sous le nom Mirata) qui restera sur Terre. Mirata et Kirobo sont presque identiques, permettant ainsi aux ingénieurs de résoudre tous les problèmes qui peuvent survenir avec Kirobo par des tests avec Mirata.

Kirobo s’envolera à bord du H-2 Transfer Vehicle-4, un vaisseau cargo sans pilote depuis le Centre spatial de Tanegashima, dans le sud du Japon. Le robot a été développé par le Centre de Recherche pour la Science et de la Technologie de l’Université de Tokyo, la Toyota Motor Corp, Robo Garage et la société Dentsu PR Inc.

Articles recommandés